×

Bosch Auto ACCESS

Ma plateforme commerciale garagiste

logo

Bosch Auto ACCESS

Ma plateforme commerciale garagiste

Information technique pour les professionnels : Alternateur

Date de publication : Mars 2021

Alternateurs : Informations techniques pour les ateliers

Les alternateurs pour circuits de charge « Smart Charge » de Ford. Plusieurs modèles Ford sont équipés d’un système de charge intelligent appelé « Smart Charge ». Ce système est installé sur les modèles Ford Mondéo, Transit et Focus depuis 1998. Il optimise la régulation de charge de la batterie. Dans le cas où le véhicule est équipé du système « Smart Charge », il est équipé d’une batterie calcium-argent qui a une faible autodécharge plutôt qu’une batterie plomb-acide. Une batterie EFB Bosch pourra la remplacer.

Dans ce système, l‘alternateur est relié avec le calculateur moteur. En fonction de paramètres tels que le niveau de charge de la batterie, le régime moteur et la température d’air, la centrale de gestion moteur calcule la puissance requise pour l’alternateur. Ce calculateur pilote l’augmentation du régime moteur si la consommation électrique augmente au ralenti, mais il contrôle aussi le voyant de l’indicateur de charge de la batterie au tableau de bord.

En fonction de différents paramètres tels que le niveau de charge de la batterie et le régime moteur. Le calculateur moteur Ford indique à l’alternateur la puissance qu’il doit fournir. Étant donné que le calculateur assure également d’autres tâches liées au système de gestion de l’énergie du véhicule, l’alternateur ne doit pas être tout de suite remplacé en cas de panne (lorsque le voyant de charge de la batterie reste allumé), de même, la batterie ne doit pas être remplacée immédiatement. En cas de défaillance du système de charge, les tests suivants doivent être effectués avant de remplacer la batterie ou même l’alternateur. Ceci afin d’exclure toutes autres défauts possibles :

  • Si une batterie EFB est installée : les connectiques sont-elles endommagées ou corrodées (bornes, raccordement des masses....) sur le véhicule ? Afin de vérifier l‘état de la batterie, les consommateurs électriques (les feux de route, le chauffage de la lunette arrière...) peuvent être allumés pendant environ 5 minutes avec le moteur en marche. Après 10 minutes de fonctionnement, arrêtez le moteur et mesurez la tension de la batterie. La valeur mesurée doit être comprise entre 12,0 et 12,7 volts. Si la valeur mesurée tombe en dessous de 11,7 volts, la batterie peut être déchargée ou endommagée. Après avoir éteint les composants électriques, démarrer le moteur, la tension de la batterie doit être comprise entre 13,5 et 13,9 volts. Mettre en marche les composants électriques mentionnés, ci-dessus, puis accélérer le régime du moteur au-dessus de 2500 tr/min, la tension doit rester stable entre 13,5 et 13,9 volts.
  • La résistance du câble de masse (connexion entre la batterie et la masse du véhicule) est-elle proche de zéro ohms ? 
  • La chute de tension dans le câble de raccordement de l‘alternateur borne B + vers la borne + batterie est-elle inférieure à 0,5 volts ?
  • Pour vérifier le fonctionnement de l’alternateur, coupez le contact, débranchez le câble de connexion à 3 pôles. Le système de charge passe alors en mode de secours avec des codes défauts possibles (à effacer avec le KTS après ce test). Ensuite, démarrez le moteur. La tension de la batterie doit s‘établir entre 13,5 et 13,9 volts. Dans le cas où la tension n’est pas dans cette plage, l’alternateur pourrait être défectueux.
  • L’image suivante montre le connecteur de l’alternateur - une prise à 3 broches. Les trois pins doivent être raccordés au calculateur. Dans le cas contraire, la communication entre l’alternateur et le calculateur moteur est interrompue et le voyant de charge s’allume.

 

 

  • Le câble à 3 fils connecté à l’alternateur est-il exempt de dommages (fonctionnalité, prise, câble cassé, isolation endommagée...) ? Souvent des dommages sur ce câble sont détectés à proximité de l’alternateur. Dans ce cas, le câble doit être remis en état !
  • La configuration des pins du connecteur à 3 pôles est la suivante :

    Pin 1 : sortie d‘alternateur
    Pin 2 : entrée d‘alternateur
    Pin 3 : tension de référence de la batterie

    Il ne doit y avoir aucun type de court-circuit sur les pins 1 et 2 (ni vers le plus, ni vers le moins, ni entre les deux pins). Afin de vérifier les signaux sur les pins 1 et 2, un oscilloscope est nécessaire. Le signal sur la pin 1 transmet au calculateur par un rapport cyclique l’information « tension à la sortie de l’alternateur ». Par le signal sur la pin 2 le calculateur transmet à l’alternateur la consommation électrique du véhicule. Lorsque l’impulsion du signal s’élargit, le calculateur transmet l’information « d’une augmentation de la consommation ». Les signaux sur les pins 1 et 2 sont différents l’un de l’autre et ne sont pas identiques (en cas de changement de charge). Cela indique que le contrôleur d’alternateur est peut-être défectueux. La tension de la batterie doit être mesurée sur la pin 3. Si ce n‘est pas le cas, le câble et le fusible éventuellement installé sur celle-ci doivent être vérifiés. Cette tension de référence est nécessaire au bon fonctionnement du système.